Se former aux métiers du numérique à l’IUT de la Guadeloupe

Après avoir fait la découverte de l’offre de formation en animation 3D, effets spéciaux numériques et jeux vidéo de l’école de formation supérieure privée Parralel 14. nous partons cette fois-ci à la découverte d’une nouvelle formation aux métiers du numérique dispensée par le DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet (MMI) à l’IUT de la Guadeloupe.

Installé à Saint-Claude sur le campus de Camp Jacob, l’IUT de la Guadeloupe est une composante de l’Université des Antilles. 4 filières sont proposées en formation, dont le DUT MMI et déclinées sous différents titres de diplômes, de niveau bac +2 (DUTs) et bac +3 (licences professionnelles). Le DUT MMI forme en deux ans des spécialistes de la conception, de la réalisation et de la mise en réseau de documents et applications numériques et multimédias. Selon Laurent VERCLYTTE, responsable pédagogique du DUT MMI, il s’agit d’une « formation très orientée web, qui permet d’appréhender la programmation, la conception de bases de données, le développement de contenus sur réseaux, la création numérique etc. Elle implique de véritables compétences en gestion et encadrement de projets où la maitrise de la communication, de l’audiovisuel et de l’infographie joue un rôle important. L’audiovisuel est abordé dans une logique de conception, de production et de consommation sur les réseaux numériques ».

 

Une formation en lien avec les besoins du territoire

Selon M. VERCLYTTE, le lien avec le tissu industriel est « au cœur du dispositif de formation ». Ainsi, les entreprises sont fortement impliquées dans le programme académique et plus de 40% des enseignements sont réalisés par les socioprofessionnels guadeloupéens. Par la suite, les étudiants peuvent être accompagnés par les professionnels pour mieux définir leur projet personnel et professionnel.

« Plus de 600 heures de travaux pratiques sur 2 ans »

Durant ces deux années d’études, l’étudiant est amené à réaliser deux stages. Un stage d’observation en première année et un stage de production en seconde année, de 9 semaines minimum, où il se voit confié un certain nombre de missions en lien avec son projet tutoré, qu’il présentera devant un jury de socioprofessionnels à la fin de sa deuxième année. Pour autant, les 32 DUT MMI de France suivent un programme pédagogique commun qui s’exporte aussi au Canada, au Maroc et peut être bientôt en Chine tant cette formation se distingue par son équilibre entre les matières liées à la programmation, au code et celles liées à l’écriture, la conception et la gestion de projet. Notre filière Médias Numériques fait partie intégrante du label « Campus des métiers et des qualifications de l’audiovisuel et du cinéma de la Guadeloupe » en partenariat notamment avec le Lycée Polyvalent de Pointe Noire.

 

Le DUT, bien souvent un premier pas pour les étudiants

Si le DUT prépare directement à l’insertion professionnelle, 86% des diplômés des 32 DUT MMI de France, poursuivent leurs études selon le Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur. Bien souvent, les titulaires du diplôme sont associés aux activités de communication d’entreprise, de création multimédia et de gestion de réseaux. Ils jouent les intermédiaires entre les techniciens de l’informatique, des télécommunications et réseaux et des utilisateurs des outils multimédias (en général, le personnel de l’entreprise). Ils peuvent poursuivre leurs études en licence professionnelle métiers de l’informatique, dans les écoles spécialisées en communication visuelle ou création multimédia ou encore en écoles d’ingénieurs proposant un cursus en informatique, réseaux ou multimédia. Les diplômés du DUT MMI peuvent quant à eux, devenir des chargés de communication, concepteurs multimédia, webdesigner ou encore développeur d’applications web et mobiles.