En Guadeloupe, le marketing d’influence a désormais le vent en poupe

Bien connu et grandement utilisé par les entreprises à l’international depuis des années, le recours aux influenceurs web en est encore à ses balbutiements en Guadeloupe. Cependant, il devrait croître très rapidement, notamment grâce au travail effectué par Moon Influence, première plateforme sur internet à mettre en relation marques et influenceurs antillo-guyanais. Entretien avec son fondateur, Laurent Judith.

 

Laurent Judith : Nous avons lancé Moon influence fin 2016, après avoir remarqué l’absence du marketing d’influence sur le marché antillo-guyanais. Or, pour nous, cette technique de communication est révolutionnaire. Elle a déjà fait ses preuves aux Etats-Unis et elle est en pleine expansion en France.

Nous avons détecté de vrais besoins chez les entreprises locales, car il ne suffit plus pour elles d’être sur les réseaux sociaux et de créer du contenu de marque pour exister aux yeux des consommateurs.

Nous travaillons avec des entreprises, des agences de communication, qui veulent toucher un large public et qui ont très rapidement compris l’intérêt du marketing d’influence pour atteindre des personnes de tous âges. Nous leur proposons non pas de la publicité, mais de la recommandation sur les réseaux sociaux, grâce aux influenceurs.

 

Influenceur est un terme très à la mode depuis quelque temps. Comment les identifiez-vous?

L.J. : Un influenceur est quelqu’un qui parle d’une thématique sur les réseaux sociaux - Instagram, Facebook, Youtube ou encore Snapchat - et/ou sur un blog. Il a plus de 2000 abonnés qui suivent son actualité, ses publications et interagissent avec lui. C’est à partir de ces interactions, son taux d’engagement, que nous allons évaluer sa pertinence.

En Guadeloupe, ils sont plusieurs et certains ignorent leur force de recommandation. Ils sont sollicités par beaucoup de gens qui leur demandent des conseils et sont influencés par leur mode de consommation. Nous les détectons et les orientons vers des marques qui peuvent leur convenir.

Nous avons plus de 200 influenceurs guadeloupéens, martiniquais et guyanais inscrits sur notre plateforme.

 

Combien de vos influenceurs vivent uniquement de cette activité ?

L.J. : Les 200 ne vivent pas de cela aujourd’hui. Il y en a un, voire deux en Guadeloupe. Cependant, ils seront de plus en plus nombreux, nous l’espérons.

Nous recherchons davantage d’influenceurs pour des secteurs peu ou pas du tout couverts, comme le bricolage, les sports nautiques, la mécanique par exemple. Nous voudrions également davantage de blogueurs masculins.

 

Quelles sont les perspectives pour le marketing d’influence en Guadeloupe dans les années à venir ?

Il va continuer à progresser, parce que 92% de la population fait confiance à la recommandation pour être orientée concernant sa consommation. Les entreprises ont tout intérêt à aller jusqu’au bout de la communication digitale et à faire appel aux influenceurs. Avec Moon Influence, nous allons jusqu’à créer des concepts innovants pour les marques et nous sommes capables d’évaluer, de chiffrer l’impact de la campagne. Elle doit bénéficier à la marque mais également à l’influenceur, car nous développons une vraie relation gagnant-gagnant.

 

Site web : http://mooninfluence.com
Téléphone : 0690 99 88 18